pyramid.gif pyramid.gif

P L A C E   J E M A A - E L - F N A

1 - Jemaa à 17 H

2 - Jemaa à 18 H

3 - Porteur d'eau

4 - Oranges

1. Place Jemaa el Fna :

Place Jemaa el Fna

Prendre des photos sur la Place Jeema-el-Fna peut sembler parfois un parcours de combattants car la moindre photo se négocie par les personnes qui sont là pour mettre un peu d'ambiance. Ainsi les vendeurs d'eau, les charmeurs de serpents, les danseurs ne vont pas hésiter à vous solliciter si d'emblée vous fixez votre objectif sur eux. Vers 17H tout se met en place et les marchands font de cette place un marché à ciel ouvert où l'on pourra déguster des grillades, des salades, des jus d'oranges (4). Aller à Marrakech n'est pas concevable si l'on occulte la place Jemaa-El-Fna, véritable fourmillère dès que la nuit commence à tomber. Il faut également passer par cette place pour accéder aux souks où la multitude de magasins, comme de rues, peut vous faire perdre le sens de l'orientation tant il est vrai que ce coin est un véritable labyrinthe où l'on sait où l'on rentre mais pas forcément par quelle rue on risque de sortir. Ainsi dans ces ruelles vous serez sollicités par les vendeurs qui n'hésiteront pas à vous accrocher pour aller dans leurs boutiques mais vous serez aussi accostés par des guides et des faux-guides qui, moyennant une petite conversation, sont là pour vous emmener vers des boutiques auprès desquelles ils ont l'habitude de recevoir une commission. Les guides officiels ont leur badge de l'office du tourisme tandis que les faux guides ne l'ont pas. Les faux-guides sont pourchassés par la police touristique. Ayez aussi le réflexe de porter par devers vous vos objets et ne rien mettre dans vos poches arrière d'autant que les picks pockets sont nombreux dès qu'il y a du monde et vous ne pourrez pas tout surveiller. Ayez également soin de ne pas mettre tout dans le même porte monnaie et portez une banane à la ceinture. Sur cette place, vous avez la présence de la police qui surveille tout aussi bien en tenue qu'en civil. Notez que les appareils photos, les caméras, l'argent sont la convoitise des chalands qui attendent parfois leur proie si vous n'êtes pas assez prudents.

2. Place Jemaa el Fna, le soir :

Place Jemaa el Fna - Le soir

Ce qui peut sembler désagréable c'est souvent le côté accrocheur des vendeurs qui vous barrent le chemin pour vous faire entrer dans leur échoppe. Ils vous prendront par le bras ou l'épaule et cela peut sembler désagréable car vous vous sentirez agressés. C'est leur façon de faire mais au fil du temps sachez vous faire respecter et ne cédez pas. Sur une autre page la façon de négocier les prix dans les souks est à retenir. Alors pour un prix de 400 dh sachez sortir, si l'objet vous intéresse, avec le 1/4 du prix et c'est une moyenne car parfois les prix chutent divisés par 5 ou 10 ! Sur la place vous pourrez déguster un vrai jus d'orange pressé spécialement pour vous pour la modique somme de 2,50 DH soit 0.25 EUR mais soyez vigilant car ce pur jus peut aussi être une vraie purge pour vous. Ne pas abuser car la boisson est souvent servie fraîche alors que la température est élévée. 

3. Place Jemaa el Fna, le porteur d'eau ou guerrab :

Place Jemaa el Fna - Les guerrabas

Ils sont incontournables sur la place Jemaa el Fna. Dans leur costume rouge, leur chapeau multicolore orné de pompons, leurs gobelets sur le corps, leur guerba ou gourde en peau de chèvre, les "guerrabas" colorent cet endroit mythique. Ils vivent du tourisme et leurs seuls revenus sont ceux que les touristes veulent bien leur donner. Ils n'ont pas de salaire sauf celui des pourboires. Avec la venue de la distribution d'eau en bouteilles plastique le métier a disparu dans les villes. Ils se sont reconvertis dans le tourisme de Marrakech. Le métier de porteur d'eau existe toujours dans les campagnes où c'est l'eau du puits qui sert. S'ils vivent du tourisme c'est uniquement en étant pris en photo moyennant quelques dirhams à négocier avant le déclic de l'appareil. Avoir une photo avec eux est toujours un bon souvenir. Personne ne sait combien de temps cette présence perdurera sur cette place. La fonction se transmet de père en fils mais demain cela sera-t-il rentable sachant qu'être présents avec leur costume, leur chapeau, leurs gobelets, leur guerba remplie d'eau, souvent sous une forte chaleur. Peut-être que demain ils n'existeront que sur des tableaux, des clichés ou des livres d'histoire.

4. Place Jemaa el Fna, scène arbritée par la brigade :

Place Jemaa el Fna

La place Jemaa el Fna est un lieu incontournable pour tout touriste qui vient à Marrakech. Ce lieu mythique rassemble des commerçants en tous articles tant sur la place, autour de la place et dans les souks où le touriste est sollicité de toutes parts sachant que c'est toujours gratuit jusqu'à la caisse. Il est connu que les prix ne sont pas toujours affichés et qu'il faut négocier. Il faut toujours faire attention aux arnaques car beaucoup sont présents sans aucune autorisation. La brigade de Marrakech située à l'angle de la place veille à la régularité des opérations tant pour la sécurité des touristes que pour pour les actions des commerçants. Sur la photo ci-contre, 2 femmes proposant des tatouages au henné se font chassées de la place par la brigade, pendant que les 2 autres prennent place. Le plus souvent c'est une rivalité entre les femmes qui en est la cause ou bien l'endroit où les femmes se mettent pour faire leur tatouage de henné. Il y a des endroits où il est plus facile d'accrocher le touriste que dans d'autres.

Photos et textes © ACAR - Livres sur le Maroc disponibles en cliquant iCi

Crédits | Mentions légales | Contact | Plan du site
Copyright Armand CARVAL - All Rights Reserved © 1965 -